Image Philippe Pouletty, développeur de Carmat et investisseur atypique - Le Parisien

Philippe pouletty, développeur de carmat et investisseur atypique - le parisien

Actualités des entreprises

La majeure partie des spins off accompagnés par Truffle Capital se révèle créée par l'homme d'affaires et son staff. L'investisseur évolue dans l'industrie de la biotechnologie et développe principalement des spins off de laboratoires universitaires connus au niveau mondial. Soutenu par sa connaissance notable du milieu, Philippe Pouletty se charge de la constitution ainsi que du suivi des différents projets des PME de Truffle liés à la biologie. En vue de perfectionner la synergie de l’entreprise, Philippe Pouletty forme l'équipe de managers et le CA (conseil d'administration). L'ancien interne se charge aussi du secteur R&D et de la supervision de la propriété intellectuelle.

Le centre de recherche Theradiag fait partie du portefeuille de Truffle Capital dès 2003 et se révèle introduit en bourse en 2012. Philippe Pouletty devient gérant par intérim de cet établissement spécialisé en diagnostic de 2009 à 2010. L'entreprise Neovacs s'avère cotée en bourse en 2010 en raison de sa nature intéressante. Cette société a été fondée par Truffle Capital en 2003 dans le but de découvrir des solutions contre les syndromes en rapport avec l'auto-immunité. Altimmune rejoint le portefeuille administré par Philippe Pouletty courant 2007 et se retrouve ensuite intégrée à Pharmathène US. Notée au New York Stock Exchange, la startup se concentre sur l'élaboration d’immunomodulateurs destinés aux vaccins ainsi qu'aux médicaments soignant les infections.

Les initiatives de Truffle Capital soutenant l'évolution des projets innovants

Par moment, Truffle Capital fait fusionner plusieurs établissements de son portefeuille dans le but de soutenir la croissance de ses différents projets. Abivax a par exemple absorbé Wittycell ainsi que Splicos en vue d'améliorer le développement de vaccins et d’immunoactivateurs. En 2014, le fonds de capital-risque présidé par Philippe Pouletty a institué Diaccurate en partenariat avec l’Institut Pasteur. L'enseigne experte en biotechnologie s’attelle à synthétiser un nouveau type de médicaments contre le SIDA. Le directeur de Truffle Philippe Pouletty a encouragé la constitution de Carbios et de Kardiozis courant 2011. Ces établissements se révèlent des spécialistes dans la fabrication de prothèses et de composants artificiels destinés au secteur industriel ou médical.

Cursus scolaire et débuts dans le monde de la recherche scientifique

Entre 1986 et 1988, Philippe Pouletty se présente comme un membre efficace du groupe de recherche en biologie moléculaire de l’université de Stanford. Le jeune médecin sort très vite du lot grâce à son expertise en la matière. Après avoir reçu son bac série C, l'étudiant intègre la faculté de médecine de l’université Pierre-et-Marie-Curie. Le futur chercheur est diplômé courant 1981. Au cours de son internat, Philippe Pouletty bénéficie d'une bourse de l’INSERM pour ses recherches en immunologie. L'étudiant a véritablement pu explorer en profondeur ce domaine à l’hôpital Saint-Louis. En 1986, le jeune chercheur intègre l’université de Stanford après avoir obtenu son doctorat en médecine avec les félicitations du jury à l’UPMC (université Paris VI).

En raison de ses recherches dans l'univers de la biologie moléculaire publiées de 1986 à 1988, Philippe Pouletty a eu l'opportunité d'accéder à la Stanford University Invention Hall of Fame. D'autre part, l'ancien interne des hôpitaux de Paris siège à la société française d’immunologie dès1982. Pour stimuler les startups innovantes au niveau international, le chercheur a notamment collaboré avec le dirigeant de Microsoft de 2005 à 2010. Ces différentes coopérations indiquent ses projets en faveur de la recherche et de la créativité. Ancien interne des hôpitaux de Paris, Philippe Pouletty soutient différents évènements aidant à encourager l'univers de la recherche scientifique et du business. L'investisseur est par ailleurs élu président honoraire de France Biotech depuis 2009. Le principal objectif de France Biotech consiste à faciliter le dialogue entre les businessmans et les chercheurs. Cette organisation réunit plus de 150 établissements se concentrant sur la biotechnologie et implantés sur tout le territoire français.